Fédération nationale de l'immobilier
/

Immobilier Lyon 07

L'immobilier dans Lyon 7ème : les bonnes affaires

10/02/2015

2 adhérents de la Chambre FNAIM du Rhône localisés dans le 7ème arrondissement dressent l’état du marché immobilier dans le 7ème

L'immobilier dans Lyon 7ème : les bonnes affaires

L’immobilier dans Lyon 7ème : les bonnes affaires

 

  • 1/Lionel RARD – Arche Consultant, 31 grande rue de la Guillotière :
    Comment se porte le marché de la transaction sur votre secteur ?

Le marché se porte bien car la demande est soutenue depuis de nombreuses années.

Tout d’abord, le secteur du 7ème est divisé en plusieurs parties distinctes :

-          Secteur très prisé : le 7ème Nord, Cours Gambetta, quais du Rhône, avenue Berthelot, avenue Garibaldi (« Saxe-Gambetta », « Guillotière », « Facultés », « Garibaldi », « Saint-Louis »)

-          Secteur en expansion : le long de l’avenue Jean-Jaurès, autour des métros Jean-Jaurès et Debourg

-          Secteur Gerland « Place des Pavillons ». Prix stables

-          Secteur peu demandé, le long du boulevard Yves Farge, entre Berthelot et avenue Debourg

Après une moitié d’année 2014  très difficile, nous constatons une reprise de l’activité depuis le mois de septembre.

L’essentiel des ventes constituent des appartements, essentiellement du studio au 2 pièces.

Nous avons à faire à une clientèle de primo-accédants ou d’investisseurs.

Le secteur du 7ème nord est un quartier « étudiant » car présence de nombreuses facs. Il y a également beaucoup de résidences étudiantes.

Nous constatons également que des biens de grande surfaces (+ de 80 m²) sont mis en colocation par les propriétaires afin d’augmenter leur rentabilité.

Ex : un appartement type 3 (2 chambres), se loue à une famille ou un couple environ 700 €. Vu les loyers élevés des studios (500 €), le propriétaire du T3 sera plus intéressé de louer à des étudiants à 450 €/chambre, soit 900 €. Pour l’étudiant également, l’appartement est plus agréable (séjour, cuisine en plus de sa chambre…) et ses conditions optimales.

 

Les offres sont-elles suffisantes ?
Non, nous avons toujours une pénurie de biens, surtout sur le 7ème nord. Les appartements bien placés en prix partent rapidement.

 

Quelles sont les attentes des acheteurs ?
Qu’est-ce qui distingue votre quartier des autres quartiers de la métropole ?
Ces deux questions vont de pair.

Le 7ème Nord est prisé car :

-          C’est un quartier commerçant (nombreux commerces de proximité, bouchers, boulangers, prestataires de services mais également enseigne type Carrefour market, Lidl, Casino, etc…)

-          Proche de la presqu’ile, quelques minutes à pied… transports en commun nombreux (ligne D, Tramways, bus)… Nombreuses stations Velo’v et voitures Bluely en libre service…

-          Création de la halte ferroviaire de Jean Macé, aménagement des voies sur berges, rénovation de la piscine du Rhône…

-          Nombreux spectacles avec la Halle Tony Garnier

Quartier vivant, recherché donc pour le cadre de vie décrit plus haut.

 

Les prix de vente des appartements sont–ils à la baisse ou à la hausse ?
Sur les petites surfaces, les prix sont stables. Ex : studio 18 m², environ 95 000 €, F1 30 m², environ 125 000  €, F2 45 m² environ 160 000 €.

Par contre, baisse de prix sur les surfaces supérieures, au-delà de 80 m².

Dernières ventes « emblématiques » enregistrées ces 3 derniers mois:

Saxe-Gambetta, 2 pièces de 47.30 m² avec travaux, RDC avec terrasse de 12 m², 152 000 €

Facultés : F1 de 34.94 m² avec rafraîchissements (papiers peints et peinture), 4ème étage avec ascenseur130 000 €

Guillotière : F1 loué 497 €/mois, 34.22 m², 4ème étage sans ascenseur, 123 000 €

 Les stationnements sont fortement recherchés car :

-          Présence de nombreux immeubles anciens sans stationnement

-          Forte pression des commerçants qui n’ont pas droit au tarif résidents et qui cherche pour eux ou leur personnel.

Ex de prix : Saxe-Gambetta, garage en sous-sol fermé, 21 500 €

 

Les prix de vente des maisons sont–ils à la baisse ou à la hausse ?
Peu de maisons de ville. Ceci est dû à une urbanisation dense.

Hormis le secteur Gerland. Ce sont des biens recherchés qui restent peu de temps à la vente

 

Quels conseils donneriez-vous à un candidat acquéreur dans votre quartier ?
De venir me voir.

 

2/ Maurice OSSWALD – MO-IMMO, 34 rue Rachais

De plus en plus d’acquéreurs se portent sur le 7ème. En effet ; cet arrondissement est toujours attractif en raison de sa situation géographique (limitrophe de la presqu’ile), de la présence des universités (Manufacture des Tabacs à proximité et facs sur les quais du Rhône), de la présence de deux lignes de métros (ligne D et ligne B), de pôles très commerçants (Place St Louis, Place Jean Macé, Saxe Gambetta…) et de la gare SNCF de Jean Macé.

 

En revanche, on notera que les acquéreurs recherchent majoritairement des biens situés sur la partie nord de notre arrondissement (entre la Place Jean Macé et le Cours Gambetta), secteurs sur lesquels il n’y a pas suffisamment d’offres et où les prix restent assez élevés. L’avenue Berthelot et la voie ferrée créant une ligne séparant le 7ème en deux, malgré la construction de nombreux logements neufs (ZAC du Bon Lait), les acquéreurs sont encore réticents à aller sur la partie Sud (Gerland/Debourg) en raison de son manque « de vie de quartier » et de l’image « populaire » de ce secteur.

 

Les prix sont assez stables, mais les délais de réalisations sont plus longs (les acquéreurs étant toujours aussi exigeants, avec des budgets en baisse, et moins confiants en l’avenir).

Voir les annonces immobilières :

Immobilier Lyon 07 | Achat appartement Lyon 07 | Location appartement Lyon 07