Actualité

Tendances immobilières : Zoom sur le 6ème et le 3ème arrondissement !

6ème et 3ème arrondissement : un marché qui redevient cohérent ?

Publié le 2 août 2022

Après des années d’euphorie sur le marché immobilier des deux arrondissements lyonnais, une saine régulation semble s’établir entre l’offre et la demande. Un constat dont se réjouit Virginie Colombat de la Régie des Célestins : « Ces dernières années on assistait à un grand n’importe quoi, avec des prix de vente qui n’étaient pas cohérents et un marché de l’immobilier géré n’importe comment. Aujourd’hui un retour à une régulation entre l’offre et la demande est effectivement plus saine. »

Une chose est sûre, la demande est toujours là, même si certains acquéreurs sont découragés par des prix de vente qui demeurent très élevés. « Mais si les prix sont corrects et non surestimés alors tout se vend ! » constate Virginie Colombat. Un avis partagé par Anne de Planchard d’Immocréation qui souligne une stabilisation des prix du marché sur les deux arrondissements. « Les prix n’augmentent plus, les vendeurs sont plus raisonnables mais ces quartiers sont toujours autant attractifs, notamment le 6ème arrondissement, plébiscité pour sa proximité avec la Part-Dieu, ses grands appartements familiaux et le parc de la Tête d’Or, poumon vert de Lyon. Si le quartier Foch bénéficie de belles enseignes, celui des Brotteaux et Masséna est aussi apprécié pour ses commerces de bouches et ses nombreux restaurants. Celui de Bellecombe est également en train de prendre de la valeur car il bénéficie de la proximité de la gare et du parc de la Tête d’Or mais aussi du métro et du lycée du Parc. »

Quant au 3ème arrondissement, Anne de Planchard constate que les quartiers de Montchat et de Monplaisir, sont toujours très recherchés pour leurs maisons avec jardins qui se font malheureusement de plus en plus rares au profit de programmes neufs. « On note également une demande importante pour le quartier des hôpitaux mais aussi celui de la Part-Dieu, et bien-sûr celui de la Préfecture et ses immeubles de belle facture. »